BIOGRAPHIE & INSPIRATIONS

Appelez moi Yilin

Artiste sculpteur
Pékin, Chine

Un tour du monde de 5 ans

Né en 1955 dans la Province de l’Anhui, près de la montagne jaune, LIU Yilin commence à travailler tôt dans les champs avant de se former pour devenir enseignant pour les enfants défavorisés, cette expérience le suivra tout au long de sa vie et il aura toujours à cœur de transmettre un message positif à la jeunesse.

Après une carrière dans l’éducation durant laquelle il écrit de nombreux ouvrages illustrés sur le thème de la paix, de la piété familiale et le respect, LIU Yilin décide de faire le tour du monde entre 1999 à 2004 afin de s’éloigner du « bruit » de Pékin et de visiter les musées nombreux pays.

De retour en Chine, il vit depuis dans les montagnes au nord de Pékin où il passe tout son temps à créer des œuvres exprimant la joie, dont la spontanéité, les couleurs vives et l’univers joyeux ne sont pas sans rappeler l’Art Naïf.

Un artiste autodidacte

En 2014, sa volonté de créer un monde qui « parle au cœur des gens » lui permet d’obtenir la création du premier Musée d’Art Naïf de Chine qui devrait être inauguré avant 2018 et présenter plus de 20 000 œuvres du monde entier.

Autodidacte, LIU Yilin dessine, grave, réalise des sculptures et des peintures à l’huile qui invitent au voyage, à une évasion spirituelle accessible et rafraichissante.

En discutant avec des étudiants, ils se rend un jour compte que face à l’accélération du développement chinois, la jeunesse est en perte de repère et ne connaît même plus la signification des 12 signes du zodiaque chinois.

En réponse, il lance le projet « Les 12 fantastiques » où il crée une série d’œuvres visant à présenter ces animaux mythologiques à toutes les générations, le succès de ce concept en Chine le pousse aujourd’hui à présenter ces œuvres à l’étranger.

Il propose ainsi au jeune public de ressentir, de se ré-approprier les cycles naturels
et (ré)intégrer la notion de cycle naturel immuable.

Start typing and press Enter to search